mercredi 17 juin 2009

De l'art d'accomoder les restes


Cliquer pour agrandir dans une nouvelle fenêtre
Terrains bleus

Caroll Bertin es une artiste qui développe un travail textile autour de vieux vêtements qu'elle fait renaître sous forme de bas-reliefs et de volumes. Ils sont à la fois source de son inspiration, et matériau de base à l’instar de la peinture : rangés par couleurs ils constituent sa palette, usant de teinture ou de peinture, pour estomper ou au contraire pour réveiller l'une ou l'autre de ses nuances.
Sculptant à partir des reliquats de nos moeurs vestimentaires, elle joue sur toute la gamme des possibles, composant aussi bien avec les accords de textures qu'avec les différentes parties de ces matières au rebut : fermetures éclairs, poches, boutons et boutonnières...

Cliquer pour agrandir dans une nouvelle fenêtre
Poignée lustrée


Cliquer pour agrandir dans une nouvelle fenêtre
Bateau de plaisance

L'oeuvre de Caroll Bertin s'inscrit dans cette nouvelle vague d'artistes oscillant entre art Brut et art singulier, quelque peu inspirées semble-t'il par le travail d'Anette Messager ou de Louise Bourgeois, comme Valérie Dupont, Patricia Berquin, Claude Fromenty ou Manon Gignoux...

Son mode de vie est inséparable de son œuvre. A l’heure de la rigueur économique et du développement durable, il constitue une proposition intéressante, autant pour ce qui concerne la préservation de l’environnement que celle de la dimension culturelle, cette manière de créer échappant à toute convention marchande et s'appuyant sui generis sur les dépouilles de la société de production.

Cliquer pour agrandir dans une nouvelle fenêtre
Salle d'attente

Cliquer pour agrandir dans une nouvelle fenêtre
Maternité rouge

Merci à Clothogancho grâce à qui j'ai découvert cette artiste.

2 commentaires:

clothogancho a dit…

Quel bel hommage à Caroll Bertin ! Je l'avais découverte il y a très longtemps car son mari est artiste peintre et leur maison-atelier se trouve dans le Var, je vais essayer de retrouver les références. Merci Minnie.

Sonja a dit…

C'est bôôôôôô!!!!
Quand on pense que les "vrais" patchwork sont eux aussi crées au départ de vieux vêtements et autres reliques de tissus...

 
[]