lundi 16 mars 2009

Peindre le ciel...

Le ciel a toujours fasciné les peintres, pour ses lumières et par ses couleurs, que ce soient celles des nuages ou de l'azur. Des primitifs italiens à Claude Gelée ou de Turner à Monet, en passant par Constable et par tous ces 'capteurs' de lumière que furent les impressionistes, sans oublier Magritte et ses nuages joliment boudinés, la liste est longue.
Mais en matière d'illustrations on parle peu des ciels et pourtant il en est qui me touchent particulièrement, ce sont ceux du berlinois Michael Sowa qui travaille comme peintre et illustrateur depuis 1975.
Même si son oeuvre n'est pas représentative de l'élément séraphique (les animaux anthropomorphisées et mis en scène de façon surréaliste prédominent dans son travail), ses images sont toujours empreintes d'une lumière particulière, un peu douce, un peu crayeuse, lorsque le ciel se pare de ce bleu si particulier qu'on ne trouve qu'en hiver à l'heure où le givre et la neige font résonner la lumière, ou de cette nuance lavée, lactée, parfois un peu fanée par une touche d'or pâle, des matins brumeux qui n'en finissent pas de nous enfouir dans la ouate.




3 commentaires:

isabelle a dit…

merci pour cette belle ballade ... et la musique est parfaite. Je t'envie de pouvoir écrire de si jolies choses ...

marie a dit…

Hahaha ...
On s'absente deux semaines et un blog ( fort joli !) apparaît !
Je suis bien contente ...
Et je suis bien d'accord avec la Dame du dessus ...
C'est sans doute pour ça que la timidité me saute d'un coup sur le paletot !
Longue vie à toi ...
Longue vie à ton blog !

Minie a dit…

Chouette, y'a du monde au balcon !
Qu'est-ce que ça me fait plaisir ces visites !
A Marie qui est un peu ma marraine : un blog j'y pensais depuis longtemps mais je crois que c'est bien toi qui m'a poussée à me lancer... sauf que les potirons et autres "petits riens" n'ont pas encore eu droit à une vitrine.

 
[]