samedi 21 mars 2009

Petits riens au bout des doigts

Un des derniers nés de la famille des petits riens -oui j'avoue, j'ai parfois les doigts qui me démangent-, un petit sac bizarroïde pas vraiment fait pour être posé et qui résume tout ce que j'ai glané ces derniers temps sur le net et dans la littérature couturière, une pincée de Léa Stansal ou de Cécile, un zeste de Mme Bas-bleu, une touche de Dame Bouriquet, un soupçon de la Souris à plumes, des petits bouts par-ci, des miettes par-là, j'avoue que je ne sais plus trop...
Mais je me suis bien amusée, même si ça m'a pris du temps !
Au début ça donnait ça...


Et puis je trouvais le résultat un peu léger bien que plaisant à l'oeil (le mien), alors je me suis amusée à faire des cerises façon Léa Stansal, c'était long (une grande, très grande soirée) mais j'ai joué le jeu, la règle c'était de rester dans le rouge, facile !


Mais je ne suis pas encore convaincue. À mon avis, d'ici une semaine ou deux j'aurai encore une bricole à rajouter...


Ça finira par ressembler à un exercice de style !
Cou indigo, cordelière au sac, ce n'était ni un ruban, ni une ficelle, mais de la ganse tressée, un pochon entouré d'une sorte de galon travaillé comme celui d'une fourragère aux spirales entrelacées, plus douces qu'un chapelet, plus soyeuses qu'un fil de fer barbelé, plus veloutées qu'une corde et plus menues qu'un câble, entourées d'un brandebourg par derrière au lieu de passepoil par devant, dont la tige était montée en graine et le citron surmonté d'une capsule garnie d'une liane qu'entourait une sorte de fil à couper le beurre, et couvert d'une crête ornée d'une excroissance de l'épaisseur d'un doigt assez semblable à de la corde et d'une longueur quasi serpentine...
C'est malin !
Merci Monsieur Queneau !

Cliquer sur la photo pour goûter aux Exercices de syle

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi je le trouve extra ton petit sac, surtout les cerises !!! il me donnerait presque envie de me remettre à ma machine (avec les beaux jours je l'ai un peu déserté ...)

isabelle a dit…

l'anonyme c'est moi, je ne sais pas pourquoi cela n'a pas pris mon nom ...

marie a dit…

OH-MON-DIEU ...
(dirait Tiboudamou)
Quelle merveille !
Mme Basbleus version teint rubicond , fourche à la main et queue fouettant l'air te dirait:"vas-y ... rajoute des choses aux choses !"
Ma version ailée et en nuisette pilou lui répondrait:"n'oublie pas (Petit Scarabée !) que le mieux est l'ennemi du bien ..."
Quelle version vas-tu choisir ... mmmh ?
A part ça ...
Est-ce que ça t'ennuierait que je fasse un lien sur ton blog en mettant une photo de ton ébouriffante bourse cramoisie ???

Minie a dit…

Non, non, nul ennui, ma bourse cramoisie en sera encore plus cramoisie, sans doute autant que moi d'ailleurs mais va, cours, vole... petit scarabée fourchu ! ;-)

Benedicte a dit…

Vraiment trop belle ta bourse... ça valait le coup de passer une grande, très grande soirée à faire des cerises!!! (en plus, tu m'as donné envie!)

K.ro a dit…

Il est très beau, et tu as un bel univers!

Avalina a dit…

Très belle la bourse rouge ! J'aime l'idée de choisir une couleur vive et... de la "tenir" jusqu'au bout !

Ciorane la pauvresse a dit…

Autant de minutie me laisse sans voix, moi qui sais à peine coudre un ourlet biscornu...

 
[]