mercredi 1 avril 2009

Histoire d'eau pour un 1er avril.

Et pour ne pas noyer le poisson.


Entre celui de Nouvel-An façon koulibiac...


...et la belle grosse baleine du sel de cuisine, mon coeur balance !


Mais je découvre... que Benjamin Rabier, auteur de Gédéon le canard et autres drôlatiques aventures fermières, celui qui a dessiné en 1921 la première Vache qui Rit...


...est aussi l'auteur de ce beau cétacé, celui qui orne depuis 1934 les salières produites et vendues par le groupe Salins, lui-même créé en 1856.
Histoire en images d'une grosse dame de nage qui a bon pied bon oeil malgré ses 75 ans...

1934 - Naissance
1934 - 1955
1934- 1960
1960
1970
1970 - 1988
1988 - 1993
1993 - 2005
La baleine aujourd'hui

4 commentaires:

Marie a dit…

C'est rigolo ... La baleine a changé de cap dans les années 70 !
Beaucoup moins de vagues aussi ...
Pourquoi ?
Je me souviens très bien de ce dessin . Par contre , pas du dernier ...
Je suis passée au sel de Guérande entre-temps !

isabelle a dit…

merci pour ce petit historique marin ...
j'adore la vache !!

Minie a dit…

Oui changement de cap, peut-être que Rabier était gaucher ??
En tout cas, en com' ils tiennent au sens de lecture qui se fait de gauche à droite, sans doutes les agences étaient plus au point à partir des années 70... ?
Pour Isabelle, l'ancêtre de la vache qui rit s'appelait Wachkirie, si si ! C'était l'insigne des services de ravitaillement en viande fraîche, dessiné par le même en 1915.
Le site de B.Rabier est... vachement intéressant !

Anne a dit…

Génial, on en apprend autant dans ton blog que sur les commentaires !

 
[]