vendredi 29 mai 2009

Installations poétiques



Patrick Dougherty est un artiste américain -diplômé d’art en 1982- qui a passé son enfance dans les forêts de Caroline du Nord.
Sans doute parce qu'il est marqué par ces paysages sylvestres faits d'entrelacements, de ramures et de frondaisons, il lui vient l’idée d’exploiter les possibilités de ces ramifications.
Conjugant ses talents de charpentier, d'architecte et de sculpteur avec son amour pour la nature, il commence par apprendre les techniques de constructions de l'habitat primitif ou habitat naturel. Puis il se lance dans l'expérimentation de diverses techniques de tressages sur des matières flexibles telles que les joncs, les jeunes branches d'érables et de saules, tout ce qui présente assez de finesse et de docilité pour se plier à son imagination, et se met à réaliser ces curieux édicules, sortes de refuges imaginaires et poétiques, à mi-chemin entre le nid d'oiseau et la hutte du chasseur-cueilleur.



Véritables sculptures vivantes, édifications mouvantes et primitives, les oeuvres de Dougherty évoluent, tendant parfois vers des structures plus imposantes atteignant jusqu'à une dizaine de mètres de hauteur.
Il emprunte à la nature pour composer des oeuvres éphémères souvent exposées dans des espaces agrestes, plus rarement en milieu urbain, ainsi s’inscrit-t'il dans un mouvement à mi chemin entre le Land Art et le Mouvement Intuitif.

Au cours de ces vingt dernières années Patrick Dougherty a réalisé plus de 150 installations à travers les Etats-Unis, l'Europe et l'Asie, pour des musées, des universités, des parcs ou des jardins... tantôt représentant des sortes de cabanes primaires, tantôt des châteaux et des villas fantasques, des pièces abstraites ou des objets domestiques aux formes démesurées.

«Le travail est emporté par le spectateur, longtemps après qu’il ait cessé de le regarder. C’est ce souvenir qui lui confère sa longévité.»

7 commentaires:

Anonyme a dit…

merci, c'est superbe, je ne connaissais pas. Fan de Goldsworthy, j'ai découvert du coup le portail du land art
merci

Minie a dit…

Oui tout à fait d'accord pour le rapprochement avec Goldsworthy, notamment avec ses cairns, ces sortes de bories/huttes ovoïdes en pierres, contre celles en branches de Dougherty ...

isabelle a dit…

ma soeur me l'a fait découvrir il y a quelques jours, j'adore ...

Anne a dit…

Tro drôle, je pensais en parler d'ici la semaine prochaine !
Sinon, sinon, pardon pour ma non réponse à ton tag, je reviens de vacances, je vais te répondre sous peu.
Et puis, et ouis, je m'inscris à ton concours avec marie les bas bleus ! Super idée !

Minie a dit…

Waohh génial pour le défi papier, une de plus ! Tu es pardonnée, j'adore la Corse, surtout hors saison ! ;-)
Je t'ajoute dans la liste !

Sonja a dit…

Les enfants adoraient avoir une de ces sculptures boisées dans son jardin...

enfantsdumarais a dit…

On dirait l'univers d'alice aux pays des merveilles.

 
[]